11/11/2006

Album a conseillé

MUSIQUE - découverte

Olivia RUIZ_La Femme Chocolat-Front

Mon coup de coeur du moment, c'est "La femme Chocolat", le 2ème album d'Olivia Ruiz, une des rares Star-Académiciennes à avoir su tirer son épingle du jeu!

Je l'ai découvert un peu par hasard sur les conseils d'un pote...et franchement comme son titre l'indique il est à savourer!

Un conseil...Plongez vite sur cet album aux mélodies menthes-poivrées.

(Mmm...)

Article internet:

"La femme chocolat", à écouter sans modération

"La femme chocolat", c'est le deuxième album d'Olivia Ruiz. Depuis la Star Academy, la belle a fait du chemin et s'est entourée des plus grands pour réaliser un album féerique et personnel à écouter sans modération.

"J'aime pas l'amour", son premier album, avait déjà étonné par son originalité. Il lui avait d'ailleurs permis d'être nominée aux Victoires de la Musique 2005 dans la catégorie "Révélation Scène". Mais avec "La femme chocolat", Olivia Ruiz prouve réellement qu'elle a de l'ambition et surtout beaucoup d'idées ingénieuses. Comme en 2003, la jeune fille de 26 ans s'est entourée de grands noms pour composer cet album. Tandis que la production est signée Alain Cluzeau (producteur de Bénabar et Thomas Fersen) et Mathias Malzieu (son ami de Dyonisos), l'écriture des textes a été confiée à Christian Olivier (Têtes Raides), Christophe Mali (Tryo), Ben Ricour, Chet, Néry ou encore Juliette. Quant à Olivia, elle signe quand même quatre des morceaux de l'album dont le très hispanique "Quijote".

L'album de famille d'Olivia

Ce qui fait le charme de cette chanteuse, c'est son sens de la contradiction. Car les quatorze titres qui composent ce nouvel opus sont à la fois tendres et violents, poétiques et triviaux, rigolos et détachés. Un mélange de chanson réaliste, de folk et de rock qui lui va à merveille. Tout se télescope, s'oppose et se mêle dans un joyeux brouhaha et l'on passe allégremment d'une ambiance enfantine tirée des contes de fée ("De toi à moi II"), à de la rock-country ("Goûtez-moi"), ou bien des flonflons d'une fanfare de cuivres ("La fille du vent"), au son d'un joyeux banjo ("Thérapie de groupe") ou à un rock infernal très hispanique ("Quijote"). Mais " La femme chocolat " est surtout un disque très personnel, très familial puisqu'il met en scène la chanteuse et ses proches.
Ainsi, ce ne sont plus de personnages et d'histoires inventés dont parle Olivia, mais tout simplement de sa famille : Papa Didier, Maman, ses grands parents espagnols, son petit frère, Tonton André et son adolescence difficile. Les deux titres "La petite voleuse" et "J'traîne des pieds" parlent d'Olivia plus jeune et font écho à la pochette du disque et à la présentation du site internet, véritables albums de famille ornés d' écritures enfantines. Les jeux de mots sont au rendez-vous dans "La femme chocolat" et les deux titres en espagnol (dont un en duo avec son père chanteur de bal) rappellent ses origines catalanes. Les secrets de famille sont suggérés dans "Non-dits" et "Cabaret blanc" rend hommage à son père grâce à qui elle chante aujourd'hui. Un compte-rendu de ses vingt-six années de vie familiale passées à Marseillette, petit village de l'Aude.

Véritable plaisir, ce disque se croque à pleine dent, comme voudrait l'inciter son titre, "La femme chocolat". Olivia Ruiz semble donc avoir gagné son pari : imposer sa personnalité attachante au monde de la chanson française et du pop-rock. Comme quoi, il peut y avoir une vie après la Star Ac' !

(source: Linternaute-Musique)

site officiel d'Olivia Ruiz:  http://www.olivia-ruiz.com/

vidéo-clip:

http://www.dailymotion.com/video/x1qn5_olivia-ruiz-jtrain...

Commentaires

oooh
olivia Ruiz
j'adore personnellement

Écrit par : mO! | 22/11/2006

Les commentaires sont fermés.